London Reborn
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lewis Winchester - Invictus - Prince de Londres - Ventrue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan Grimhood

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 01/05/2016

Feuille de personnage
Volonté:
71/10000  (71/10000)
Expérience:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Lewis Winchester - Invictus - Prince de Londres - Ventrue   Ven 24 Juin - 4:58




Lewis Winchester “Le monde ne suffit pas.”


Mon identité...




☼ Prénom et Nom : Lewis Winchester
☼ Date et lieux de naissance : 1758, Boston (Angleterre)
☼ Espèce : Vampire
☼ Clan : Ventrue
☼ Ligue : Invictus
☼ Rang hiérarchique / Poste : Prince de Londres
☼ Pouvoirs : Domination 3, Invulnérabilité 2
☼ Date et lieu d'étreinte : 1803, Londres (Angleterre)
☼ Age apparent / Age vampirique : 45 ans / 213 ans
☼ Sire : Angus Whitemore
☼ Avatar : Pierce Brosnan







Mon Histoire...

Once upon a time ...



Lewis avait toujours été un homme droit et fier. Son enfance? Il ne s'en rappelait que peu, quelques bribes seulement et elles ne valaient pas vraiment le coup de s'en souvenir. « Orphelin, j'ai été adopté par une famille » comme il disait aux petits curieux qui osaient poser la question. Il devenait amer quand on évoquait la question. Non il n'était pas orphelin. Il était même né dans une famille bourgeoise. Cependant il aurait préféré l'être. Son père était un alcoolique chronique et un mari violent. Plus d'une fois il avait du subir les cris de terreur de sa mère quand il la battait. Puis, à l'adolescence, son père jalousa sa jeunesse et se mit aussi à le frapper. Il n'était pas rare qu'il finisse couvert d'hématomes mais, malgré cela, il finissait par se relever et allait toujours aider sa mère, cette femme au courage sans limite qui supportait et faisait toujours bonne figure.

Pourtant un jour son père alla trop loin et sa femme ne supporta pas le traitement qu'il lui infligea. Elle était dans un état critique et mourut quelques jours plus tard des suites de ses blessures. Lewis n'avait que treize ans. Il détestait déjà son père avant mais là ce fut trop. Il lui voua une haine sans borne. L'homme cependant semblait choqué par le destin funeste de sa femme et tenta vainement de se rapprocher de son fils mais l'enfant ne lui en laissait plus l'occasion. Les mauvais traitement qu'il avait subit, la mort de sa mère... Il ne lui pardonnerait jamais. Il prit même un malin plaisir à le délaisser, à l'ignorer et à lui rappeler ses fautes à la moindres occasions qui se présentait. Il le torturait psychologiquement pour la mort de cette femme qu'il avait tant admirer et qui n'était plus par sa faute.

Quand il eut l'âge de partir, il quitta le domaine familial sans regrets pour entamer des études de commerces. Il avait un grand sens des affaires et une prestance qu'il avait développé pendant toutes ses années pour éloigner son père et qui lui était très utile pour persuader les gens. Très bon orateur et inconditionnel du travail, il finit ses études avec brio et fut remarqué par une petite société de finance qui finit pas perdurer grâce à ses bonnes intuitions. Son talent était tel qu'on l'envoya à Londres pour ouvrir une succursale de l'entreprise et la gérer. Et c'est ce qu'il fit pendant bien des années. Il dirigeait le second siège d'une main experte, se faisant lentement mais sûrement une petite renommée.

Un jour, un de ses potentiels clients fortuné voulu le rencontrer lui même pour s'assurer du bien fondé de la société afin d'en acheter des part et participer activement à son évolution. Lewis organisa donc un dîner dans un des restaurant les plus chic de Londres afin de pouvoir discuter affaires dans de bonnes conditions tout en dégustant des mets savoureux. L'homme fut très ponctuel et se présenta sous le nom d'Angus Whitehorse. D'aspect soigné et particulièrement impressionnant de part sa grande taille, Lewis fut quelque peu subjugué par la présence imposante de l'homme. Le dîner se passa non seulement très bien mais Angus décida d'investir dans la succursale que dirigeait Lewis. Les deux hommes restèrent en contact régulier et, leur passion commune pour les finances finit par les rapprocher suffisamment pour les voir se lier d'amitié. Cependant, une chose dérangeait Lewis sans qu'il parvienne à mettre le doigts sur quoi.

Il avait tout pour être heureux et pourtant son monde finit par basculer. Une nuit, un coursier le fit quérir au chevet de son ami. Angus était, semblait-il, présentement malade et au seuil de la mort. Anxieux et particulièrement triste de savoir son ami dans cet état, il laissa toutes ses affaires en plan et fila le plus rapidement possible dans sa grande demeure. Pourtant quand il arriva là-bas tout était désert, pas un domestique n'était présent. Pensant que le pire était arrivé, Lewis grimpa quatre à quatre les escaliers des deux premiers étages avant de se rendre dans la chambre d'Angus. Mais là aussi il n'y avait personne. C'est quand il entendit gronder dans son dos qu'il commença à comprendre. Dans le noir de la pièce, deux yeux luisaient et le regardait.

« - L'heure est enfin venue Lewis... »

Ce fut la seule chose qu'il entendit avant que le monstre ne se jette sur lui et ne le blesse en l'écrasant au sol. Sa tête frappa le sol et il vit des papillons noir danser devant ses yeux avant de sentir une immense douleur à la gorge. Puis il tomba dans l'inconscience...


~ ~ ~


Angus Whitemore, son ami le plus proche, avait fait de lui son Infant et l'avait initié au monde de la nuit. Dans les premiers temps, son adaptation fut difficile car il gardait ses réflexes d'humains. Son humanité était tenace à tel point que si Angus ne l'avait pas surveillé de près il serait aller au bureau le lendemain soir comme si de rien n'était. Il va sans dire que s'il l'avait fait les conséquences aurait été funestes.

Il apprit tout ce qu'il devait savoir sur la société vampirique au cours des nombreuses années qu'il passa au côté de son Sir, mentor et ami. Bien que d'après la hiérarchie reconnue chez les vampire Angus était l'équivalent de son père vampirique, leur amitié n'en fut pas détruite bien au contraire. Tout deux agissaient comme si cette hiérarchie n'existait pas, développant une affection profonde, une réelle fraternité. Évidemment au début ils rester à Londres pour éviter les déplacements pour Lewis et qu'il ne soit pas trop tenter par l'appel du sang humain. Puis, ils décidèrent de voyager dans tout le Royaume-Uni, ne se fixant jamais très longtemps dans la même ville, tant es si bien qu'en à peine quelques décennies Lewis connaissait sa patrie comme le fond de sa poche.

Mais Lewis ne voulais pas se limiter. Il avait envie de voir du pays, d'apprendre d'autres langues, d'autres coutumes et de rencontrer des semblables là-bas. Et c'est donc ce qu'ils firent. Il passèrent ainsi une bonne centaine d'année à explorer des contrées qu'il leur était inconnu, amassant connaissances et richesse au cours de leur édifiant voyage.

Puis il fut temps de rentré au pays et de se faire un nom et une place à Londres. Car en plus de ses qualités, Lewis était malgré tout un homme avide de pouvoirs, avide de richesse et de renommée. Pendant qu'Angus reprenait une affaire, il s'installa à son compte et créa une société de finances. Être son propre patron était quand même mieux, non? Lewis pouvait être un homme très persuasif et il s'était entouré d'hommes de caractère et de talent. Très vite son entreprise prospéra et sa renommée grandit. De simple homme d'affaire il devint l'un des plus grand business-man  d'Angleterre. Tout comme son ami, il entra au service de l'Invictus en tant que membre puis, grâce à ses compétences et à sa renommé, il grimpa rapidement les échelons avec Angus. Pendant presque cent ans, ils s'évertuèrent à contenter leur ligue dans diverse tâches et, en parallèle, Lewis continua à gérer son entreprise se faisant par la même une fortune colossale. Le prince finit par le remarque et le placer en tant que conseiller privé. Cependant au bout que quelques années, le Prince tomba en torpeur et un des autres conseiller trop avide de pouvoir le fit diabler dans son sommeil. Lewis qui s'était aussi lié d'amitié avec l'homme ne supporta pas la chose et fit déclarer une chasse au sang envers le vampire renégat. Ivre de douleur d'avoir perdu un ami, il y participa et le débusqua avant ses compagnons. Quand enfin il arrivèrent, il ne restait plus rien du vampire à part une montagne de chair informe, du sang répandu partout dans l'herbe et sur ses habits. Il avait vengé son ami sans se souiller lui même avec le sang de ce mécréant.

Les derniers conseillers, les juges et la grande majorité des membres se rangèrent obséquieusement derrière lui et l'appuyèrent pour devenir le nouveau Prince de Londres. Angus devint alors son bras droit malgré son âge plus avancé et son confident. Il était un appui de taille pour Lewis et avoir un ami de cette qualité à ses côtés présentait un avantage certain. Pourtant au bout de quelques années, il finit par disparaître mystérieusement sans plus donner de nouvelles. Lewis mis évidemment tout en œuvre pour le retrouver mais sans y parvenir. Ayant perdu son soutient inestimable, il décida d'Infanter pour ne plus être sel et avoir des alliés de taille.

Sa route de Prince lui permis de croiser la route d'Alec Douglas et d’Éléonore Frey qu'il prit pour Infant. Le premier avait un talent certain pour la surveillance vu son passé de militaire accomplit tandis que sa cadette était particulièrement douée dans les arts et, très bonne oratrice, faisait une diplomate de premier choix. Quand Alec fut prêt il en fit son ministre de la Sécurité du Domaine. Et tout récemment, au vue des derniers événements, il rappela Éléonore pour l'avoir à ses côtés en tant que ministre chargée de la diplomatie inter-ligues.

~ ~ ~

Descriptions

Comment me voit-on ?  

Lewis est un homme plutôt grand, brun et toujours impeccable sur lui. D'un tempérament plutôt calme, il dégage quelque chose, une aura, une prestance qui peu à la fois fasciner et déranger les autres vampires. D'un ordinaire assez paranoïaque, il ne laisse que rarement transparaître ce défaut de par sa nature plutôt secrète et discrète. C'est un homme strict qui a un fort sens du devoir et de responsabilité, un vrai meneur autant au niveau de son statut de Prince de Londres que dans son activité professionnelle qui lui sert de couverture. Elle ne lui sert d'ailleurs pas qu'à cela. Lewis est un homme d'affaire très réputé et un grand ami de la famille royale, sa fortune est donc colossale. D'un naturel charmeur et séduisant, il sait cependant être implacable et bornée quand il s'agit d'affaires concernant l'état vampirique ou la sécurité de ses deux Infants.

Mes Relations...

Mon Sir, Angus Whitemore  

Pendant des année tu as été mon ami, mon confident, mon associé. Pourtant, ce jour là, quand tu es venu vers moi et que tu m'as étreint, je n'ai vraiment rien compris à ce qui se passait sur le coup. Heureusement pour moi, tu as été un bon précepteur et tu t'es comporté avec moi comme mon ami, et non pas comme un père. Ce lien jamais je ne l'oublierai, même si toi tu as disparu...

Mon Infant, Alec Douglas

Mon fils, dès que je t'ai vu j'ai su que je pouvais te faire confiance. Ta carrière militaire et ton charisme naturel m'ont impressionnés tout comme ta force de caractère et de persuasion. Tout ceux qui t'entouraient alors semblaient t'admirer pour ça. Après toutes ces années je sais que j'ai fait le bon choix. Nul autre que toi ne pourrait être mon fils et prétendre être mon Ministre de la Sécurité du Domaine.

Ma seconde Infante, Éléonore Frey

Ma chère Éléonore, ton sens artistique et inné pour la diplomatie m'ont presque immédiatement séduit chez toi. A la fois douce et redoutable, tu sais manier les mots comme personne. Ma douce enfant, j'ai une confiance presque aveugle en toi et en tes immenses qualités c'est pourquoi tu vas devenir ma Ministre de la Diplomatie Inter-Ligues.

Aaron Mills, Doyen de la Lancéa Sanctum

L'invictus et la Lancéa, ça fait un moment que notre alliance tient debout. C'est donc tout naturellement que je me suis rapproché de vous et votre appui m'est essentiel. Espérons que ça dure.

Emily Artemisia Darling, l'Infant d'Aaron Mills

Etant l'Infant de Mills, vous êtes aussi mon allié mademoiselle Darling. J'espère que vous vous en montrerez digne et que je ne me trompe pas à votre sujet.

Callan Marshall Salvatore, l'Inquisiteur de la Lancéa

Cela fait déjà un moment que vous êtes le bras droit de monsieur Mills et jusque là vous ne m'avez donné que matière à satisfaction. Votre renommée d'Inquisiteur n'est certes plus à faire, cependant elle ne vous donne pas tout les droit sur mon domaine. Faîtes attention à ne pas les outrepasser.

Logan Grimhood, nouveau Doyen de l'Ordo Dracul

Je n'ai jamais trop apprécié les membres de l'Ordo Dracul, je ne m'en cache pas, j'étais d'ailleurs en guerre ouverte avec votre Dame disparue. Aujourd'hui c'est différent. Vous êtes depuis peu à la tête de votre ligue et je vais peut-être vous laisser une chance de me faire changé d'avis.

Dorian Ravenblack, Alpha de la meute des gangrels non-alignés

Avec votre frère cela ne fait pas longtemps que vous êtes arrivés ici, à Londres. Je me demande encore pourquoi vous êtes venu d'ailleurs puisque vous semblez préférer rester non-alignés. Cette ville ou une autre, quelle différence... A votre décharge, bien que non-aligné vous semblez un minimum soucieux de l'ordre. Ou alors j'ai été mal informé...

Gabriel Ravenblack, Conseiller de l'Alpha

Vous êtes le frère cadet de Dorian et son conseiller. Vous semblez lui être très proche et pouvoir aller jusqu'à vous sacrifier pour lui. Mais jusqu'à quel point ce qu'on m'a rapporté est vrai... Je ne saurais le dire. Nous verrons bien.

Cathleen Drake

Officiellement tVous êtes sensée être un simple membre du mouvement Carthien, mais... On vous trouve souvent à des endroits où vous ne devriez pas être. Coïncidences? Il y a peu de chance. C'est à se demander si vous n'entretenez pas quelques activités peu recommandables par moment.

Nathaniel Lovecraft, Conseiller du Cercle de la Sorcière

Officiellement vous et moi avons une relation neutre mais je me méfie de vous et de vos connaissances magiques douteuses. Votre nature belliqueuse ne m'enchante guère et je doit dire que je ne vous apprécie pas. Pas du tout même. Si ça ne tenait qu'à moi...

Quelques mots...


Le prince a déjà de nombreux contact mais étant donné son rang, en avoir plus ne le dérangera aucunement. Alors, n'hésitez pas!

©never-utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lewis Winchester - Invictus - Prince de Londres - Ventrue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroen GT à Londres
» Orgie de QT a Londres en Aout
» Londres: où acheter?
» Invictus ! j'arrête !
» à propos du nabcast Radio Londres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Reborn :: Administration :: Personnages :: Pris :: L'Invictus :: Vampires-
Sauter vers: