London Reborn
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gabriel Ravenblack - Non-Aligné - Conseiller de l'Alpha - Gangrel //LIENS A FINIR//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan Grimhood

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 01/05/2016

Feuille de personnage
Volonté:
71/10000  (71/10000)
Expérience:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Gabriel Ravenblack - Non-Aligné - Conseiller de l'Alpha - Gangrel //LIENS A FINIR//   Lun 22 Aoû - 11:11




Gabriel Ravenblack “Si l'humanité veut survivre, peut-être devrait-elle m'éviter...”


Mon identité...



• Prénom et Nom : Gabriel Ravenblack
• Date et lieux de naissance : 1862 Ravenblack
• Espèce : Vampire
• Clan : Gangrel
• Ligue : Non-Aligné
• Rang hiérarchique / Poste : Conseiller Gangrel
• Pouvoirs : Animalisme 2, Métamorphose 2
• Date et lieu d'étreinte : 1889 Ravenblack
• Age apparent / Age vampirique : 27 ans / 127ans
• Dame : Constance
• Avatar : Kit Harrington







Mon Histoire...

Once upon a time ...



Gabriel est né dans un petit village dans le fin fond du Canada. Il était le deuxième né du Seigneur de Ravenblack. Son grand frère, Dorian, avait été éduqué pour prendre la suite de leur père, Gabriel, lui avait été élevé dans le but de le seconder et de le conseiller. Depuis tout petit, les deux frères partageait un lien fraternel particulièrement fort, un lien qui se renforça lorsque onze ans après la naissance de Gabriel, leur mère mit au monde une petite fille pour compléter la fratrie. Gabriel était un grand frère protecteur pour sa sœur et un partenaire idéal pour les pires bêtises pour son aîné. La vie qu'il menait lui convenait, jamais il ne se serait douté qu'en rencontrant cette personne il allait sombrer dans le monde des ténèbres. Cette personne, était la fille, d'un riche domaine voisin, avec qui Dorian, son frère aîné devait se marier pour des raisons politiques. Constance... C'est ainsi qu'elle se prénommait. Une sublime créature, que Gabriel aurait pu convoiter si elle n'avait pas été promise à son frère. Il se contentait de l'observer de loin, la désirant en secret. Lors des fiançailles de son frère, une chasse était organisée, comme le voulait la tradition. Les futurs mariées ainsi que leurs témoins y étaient conviés, c'était naturellement que Dorian avait choisi son jeune frère pour être son témoin. Plus la chasse avançait, plus quelque chose dérangeait Gabriel. Les deux frangins finissaient par être séparés, laissant Gabriel seul au milieu du terrain de chasse. Les choses se passèrent si vite, que même aujourd'hui, notre vampire ne sait pas exactement comme tout cela s'était produit. De chasseur, il devient proie. La fiancée de son frère semblait le prendre en chasse tel une prédatrice. Jouant avec lui, jusqu'à épuisement, ensuite se fut le néant …

~ ~ ~ ~ ~

Lorsqu'il se réveilla, une soif le tiraillait, jamais il n'avait eu aussi soif de toute sa vie. Seul dans sa chambre, il se jetait sur une carafe de vin, la buvant à grande gorgée. Il la recrachait rapidement, tant le goût était ignoble. Le breuvage semblait avoir été coupé dans de la cendre, le rendant totalement imbuvable. Il semblait devenir fous, ses sens étaient plus aiguisées, cette soif, mêlée à une faim qui semblait totalement insatiable, il tournait en rond dans cette chambre qu'il ne connaissait pas. Il ne savait pas où il était et cela l’angoissait au plus haut point. Il se laissait tomber sur le lit, s’asseyant en bordure et se prit la tête entre les mains. Gabriel fit le point sur ses souvenirs… Constance dans une magnifique robe rouge sang assise en amazone sur un cheval a la robe aussi blanche que la neige sur laquelle il faisait claquer ses sabots. A ses côtés Dorian contemplant sa futur femme et lui faisant un compliment par pure politesse… Puis lui… au milieu des arbres, perdu dans une forêt qu’il connaissait par cœur en temps normal… Le brouillard qui englobent ses derniers souvenirs se dissout peu a peu. Il se souvenait d’une bête féroce qui l’avait attaquée, directement au cou. Machinalement, il portait sa main où était supposée être la blessure mais rien… Sa peau était lisse et ne présentait aucune plaie. Comment ?! Comment était -ce ne serait ce que possible ? Il était sûr d’avoir été attaqué… Il fonçait les sourcils. Il ne se rappelait plus de la forme de la bête, seuls des drapés rouges virevoltant autour de lui, un sublime visage, des lèvres pulpeuses et finalement des crocs qui s’évanouissent dans son cou. Il se souvenait d’être passé par différentes phases : D’abord une peur… non une angoisse face a cette chose inconnue qui lui aspirait la vie. Ensuite un plaisir immense, tellement grand que sa voix se fit entendre a travers les bois et enfin une faiblesse, ses membres refusaient de bouge, sa tête tournait fortement menaçant de lui faire perdre conscience. Un nectar sucré vint s’écouler dans sa gorge. Encore… encore il en voulait encore, si bien que malgré sa faiblesse il trouva la forces de se jeter sur cette plaie qui le rendait totalement ivre. Ensuite… le nectar lui fut violemment arraché et après ce fut les ténèbres. Ensuite, il se réveilla, ici dans cette pièce lugubre, seul et effrayé. Il faisait les cent pas jusqu'à ce qu'il entendit la voix de son frère qui semblait avoir une discussion animée avec Constance. Il ne distinguait pas les mots exacts, mais vu la manière de parler de Dorian, le sujet avait l'air sérieux. Il entreprit donc de quitter cette chambre et se laissait guider par les voix des deux personnes, lorsqu'il entendit un meuble se fracasser, il accélérait le pas. Lorsqu'il entra dans la pièce, un silence s'installait. Gabriel regardait son frère. Le regard grave qu'il lui laissait ne le rassurait guère. On l'invitait à s'asseoir, afin qu'on lui explique sa nouvelle condition, on lui expliquait qu'il n'était plus humain et qu'il avait trépassé, pour ensuite revenir en tant qu'une nouvelle créature, appelée "Vampire". Gabriel eut du mal à croire cette nouvelle, c'était impossible, les vampires n'étaient là que pour faire peur aux enfants, ils n'existaient pas, il ne pouvait pas être l'un d'entre eux, pourtant, c'est ce que Dorian lui disait, c'est que Constance lui disait et finit par prouver, en faisant venir une domestique. Lorsque Gabriel entendit le cœur du domestique battre, il réalisait que ce ne fut plus le cas pour sien. Instinctivement, il s'était rué sur la pauvre fille tandis que ses canines s'étaient allongées. Il se sentait attiré par ce magnifique cou, par cette odeur enivrante, par cette chaleur, qui avait quitté son propre corps. Sans qu'il ne puisse se retenir, il planta violemment ses crocs dans la chair de sa proie, tandis qu'il prit les premières gorgées de sa non-vie. Constance dut redoubler d'effort pour que Gabriel puisse s'arrêter avant l'instant de non-retour, elle dut littéralement arraché la domestique des griffes de son Infant, afin d'éviter d'avoir un cadavre sur les bras. Sa faim, sa soif s'étaient apaisées mais pour combien de temps ...? Quand allait-il devoir encore se nourrir ? Ce nouvel état était intriguant, il voyait le monde comme il ne l'avait jamais vu auparavant, il le voyait avec des yeux de vampires, il ne pouvait décrire ce qu'il voyait, tout simplement parce qu'aucun mot serait assez adéquat pour qualifier son nouvel environnement. C'était ... bouleversant. Pourtant, il y avait quelque chose d'entre, l'attitude de Dorian n'était pas habituelle. Qu'est ce qu'il pouvait bien avoir de pire que de mourir ? Gabriel redoutait la réponse à cette question et avec raison. Constance leur fit prendre connaissance d'un message qu'elle avait reçu plutôt dans la soirée. Elle leur annonça la rébellion des citoyens de Ravenblack. La forteresse avait été assiégée, brûlée et apparemment, aucun de membre de la famille du Seigneur n'aurait survécu. Les rumeurs disaient même que le corps de la dernière fille née du Seigneur était exhibé, tailladée en place public. Une tristesse, une peine immense s'emparait du nouveau vampire, comment avaient-ils pu oser faire ça ? De mémoire, Gabriel avait toujours vu son père comme un Seigneur juste envers eux alors ... pourquoi ?! Et pourquoi s'en être pris à sa sœur... Elle, qui était l'incarnation même de l'innocence, de la pureté ... Souillée de la sorte. La douleur faisait place à une rage, qu'il ne pouvait contenir, qu'il ne voulait pas contenir... Tous, ils devaient tous mourir, tous devaient payés pour ce qu'ils ont fait ! Aux côtés de son frère, il retourna à Ravenblack. A l'entrée de la citée, il y avait effectivement le corps de sa sœur, corde au cou. Au vu des blessures, des plaies et autres hématomes présent un peu partout sur chacun de ses membres, il n'osait imaginer quel sort elle avait subi. Il n'avait pas été là ... Alors qu'il lui avait juré de la protéger, pourtant, il l'avait abandonné ... Et il laissait libre court à sa colère et à sa haine. Avec Dorian, il massacra homme, femme et enfants, sans aucune distinction, dans tous les cas, il n'était pas réellement en état d'en faire. Tous devaient périr, tous devaient servir de nourriture pour cette soif insatiable, cette faim qu'il ne pouvait que satisfaire par un seul moyen : en faisant répandre le sang. Ce fut une nuit funeste pour la citadelle de Ravenblack, qui aujourd'hui a complètement été oubliée de l'histoire, après tout qui se rappelait d'un petit village, perdu, au milieu des montagnes ? Le massacre finit, Constance vint cueillir ses deux Infants a bout de force, exténué. Gabriel n’avait même pas eu la volonté de lutter lorsque Sa Dame lui ordonna de retourner dans sa demeure. En avait-il encore une … ? Il avait l’impression de sortir d’un cauchemar. Tous ses cadavres autour de lui… tout ce sang dans les rues, sur les murs… était-ce réellement son œuvre ? Oui… ça l’était. Pire il avait prit un malin plaisir à le faire. Et s’il n’avait pas été a bout de force il aurait continuer, décimer les villages voisins…. Ils devaient tous périr. Cette façon de pensée l’effrayait. Gabriel était quelqu’un de calme, poser. On le qualifiait souvent comme étant gentil, mais qui avait hérité de l’esprit de justice de son père… La vengeance ne faisait pas parti de son vocabulaire, pourtant… a cet instant il voulait que le monde entier paie pour la mort de sa sœur, de son père et de sa mère…

~ ~ ~ ~ ~  

Durant les deux années qui suivirent le massacre de Ravenblack, Gabriel et Dorian furent formés a leur nouvelle condition. Ils apprirent quelles étaient les conséquences d’être condamné à l’Éternité. Car oui, pour Gabriel c’était une condamnation. Il n’acceptait pas sa nouvelle non-vie. Il n’acceptait pas d’être le monstre qu’il était. Il refusait catégoriquement de se nourrir, si bien qu’il fut très simple pour lui de plonger dans une frénésie meurtrière. Sa Dame n’arrivait pas a contrôler son Infant. Si bien qu’elle finit par le délaissé dans les cachots de son domaine, dès que sa Bête reprenait le contrôle sur lui. Constance se concentra sur la formation de Dorian, pour qui elle avait de réels sentiments. Son deuxième Infant elle avait été contrainte de l’étreindre par Dorian, sans quoi elle le perdait, chose qu’elle se refusait. Gabriel n’a jamais pensé que sa Dame l’aimait alors que lui depuis qu’il s’était éveillé en tant que vampire, l’aimait d’avantage que lorsque son cœur battait encore. Il n’avouait jamais ses sentiments pas même a son frère, se contentant de les regarder de loin, tandis qu’il se morfondait sur son état de mort vivant assoiffé de sang. Ils auraient pu vivre éternellement de la sorte… Peut – être aujourd’hui les choses auraient été autrement. Mais les deux frangins firent une découverte qui changea a jamais leurs non – vie Gabriel fut témoin d’une discussion qu’il n’était pas censé entendre. Ces révélations étaient insensées, pourtant il les avaient entendu, très distinctement, Constance s'était moqué de la naïveté des deux frères, elle s'était vanté de la manière dont elle avait ordonné le saccage de leur ville natale, le meurtre de leur famille.... De leur sœur ... Gabriel du remuer ciel et terre afin de se retenir de lâcher un hurlement de colère, de rage et de haine. Et allait faire part de ses découvertes à Dorian. Cependant, les deux frères n'agirent pas tout de suite, ils mirent au point un plan, car ils savaient très bien que deux nouveau-nés ne feraient pas le point face à un vampire de l'âge de Constance. Ils décidaient donc d'utiliser la faiblesse de leur Dame, le feu. Après plusieurs nuits de préparations dans le secret absolu évidemment, ils étaient enfin prêt. Dorian emmenait donc sa conquête dans les écuries, les chevaux ayant été relâchés juste avant afin qu'ils ne soient pas pris dans le traquenard que les Ravenblack préparaient. Lorsque l'attention de la Dame fut captivé uniquement par Dorian qui attisait son désir, Gabriel mit feu à la paille, une fois fait, Dorian s'éclipsait et ils mirent en place de dispositif de fermeture, prévu de tel sorte à ce que Constance ne puisse sortir de sa prison infernale. Sous les hurlements de leurs Dames, les Ravenblack dirent au revoir pour toujours à leur région, leur pays natal, s'exilant vers ce qu'on appelait le vieux-continent. Ils prirent le premier bateau qui les fit quitter le Canada.

~ ~ ~ ~ ~

Leur périple les menèrent jusqu'en Espagne, dans la ville de Barcelone plus précisément. Cependant, les Espagnols étaient bien différent de ce qu'ils avaient connus au Canada. Dans une société inconnue, deux Gangrels orphelins ne pouvaient pas se fondre. Perdus, ils décidèrent de rejoindre les montagnes et plus précisément les forêts qu'elles abritaient. Sans personne pour les guider ni les maîtriser, les deux frères se rapprochaient plus de leur Bête au détriment de leur humanité. Bien vite, des rumeurs se propageaient en ville, racontant que deux monstrueux loup, l'un au pelage aussi blanc que les nuages et l'autre, aussi noir que la nuit menaçait femmes et enfants, qu'un jour, ils viendraient dans les rues pour les dévorer. Alors, les citoyens envoyèrent plusieurs chasseurs courageux afin de les chasser, promettant à tous de leur ramener leur peaux. Aucun de ceux qui osaient s'aventurer sur le territoire des loups n'en revenait. Jusqu'à ce qu'un homme, du moins en apparence décide d'aller voir de plus près qui étaient ces monstres qui terrorisaient autant les Barcelonais et il avait une petite idée. Les deux frères firent la connaissance de Dante Riviera-Torres, un Gangrel approchant de son premier siècle. Devant la détresses des deux nouveau-nés, Dante les prit sous son aile et entreprit des les instruire tant au monde vampirique, qu'au monde des mortels. Durant près d'un demi siècle, Gabriel et Dorian restèrent aux côtés de Dante. Durant cette période, Gabriel en profita pour apprendre plus sur le monde. Ainsi, Gabriel s'intéressait principalement aux langues, il apprit bien évidemment l'Espagnol ainsi que le Français et l'Allemand. Le jeune vampire restait toutefois très instable, ne pouvant pas accepté sa condition, la culpabilité d'avoir tuer les siens, des innocents tourmentait son esprit, déjà fragile. Ainsi, il continuait d'enchaîner les frénésies, le sang le répugnant au plus haut point, à l'exception près que Dante arrivait à le contrôler, à le contenir et éviter le drame. A chaque nouvelle frénésie, Gabriel perdait petit à petit le reste de son humanité, son comportement changeait, se modifiait, ses côtés les plus mauvais, les plus cruels en ressortaient. Si bien qu'il finit par accepter sa nature de Vampire, pire, il l'adorait, si durant plusieurs années, ôter la vie d'une personne le rebutait, dorénavant, il appréciait les sensations que l'ont ressentait en tuant quelqu'un, non, en réalité, il adorait cela... Dante apprit aux deux jeunes loups, toute sa connaissance et tout ce qu'il savait. Lorsqu'il estima qu'il n'avait plus rien à leur apprendre, il leur ordonnait d'aller parcourir le monde et c'est ce qu'ils firent. Ils parcoururent ainsi la Terre, sans jamais s'attarder ni s'attacher à un pays plus de 10 ans, évitant soigneusement le nord de l'Amérique. Ils finirent pas retourner aux origines, du moins, aux Origines de leur Dame, Constance qui venait de France. Leur dernier point de chute fut Londres, où ils tentent de percer les mystères de leur Dame, car au final, ils ne savaient pas grand chose d'elle...

Mes Relations...

Ma Dame, Constance  



Mon Frère, Dorian Ravenblack



La louve enflammé, Adélia Cunnane



Quelques mots...


Ce personnage cherche bien évidemment d'autres liens!


©never-utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gabriel Ravenblack - Non-Aligné - Conseiller de l'Alpha - Gangrel //LIENS A FINIR//
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessins de Kosuimaru
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» Les blagues d'Alpha
» Légions Astartes : Alpha Legion
» Zone 2 Groupe Alpha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Reborn :: Administration :: Personnages :: Pris :: Non-Alignés :: Vampires-
Sauter vers: