London Reborn
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Emily Artemisia Darling - Lancéa Sanctum - Esclave - Daeva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan Grimhood

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 01/05/2016

Feuille de personnage
Volonté:
71/10000  (71/10000)
Expérience:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Emily Artemisia Darling - Lancéa Sanctum - Esclave - Daeva   Dim 25 Sep - 12:57




Emily Artemisia Darling “A VOIR”


Mon identité...



† Prénom/Nom : Emily Artemisia Darling
† Date et Lieu de naissance : 5 juilet 1987 / Warwick, Angleterre
† Espèce : Vampire
† Clan : Daeva
† Ligue : Lancea Sanctum
† Rang hiérarchique/ Poste : Esclave
† Pouvoirs : A VOIR
† Date et Lieu d'étreinte : / Londres, Angleterre.
† Âge apparent / Âge vampirique : 28 ans / 29 ans.
† Sire : Aaron Mills.
† Avatar : Amanda Seyfried.







Mon Histoire...

Once upon a time ...



"L'enfance meurt mais son âme, elle, perdure..."

Tout commença avec l'arrivée de James Matthew Barrie -un écrivain écossais- à Londres en 1878. Ce Barrie même qui donna naissance à Peter Pan en racontant de fantastiques épopées aux enfants de sa grande amie Sylvia Llewelyn Davies. Peter était son troisième fils, le plus proche de James, et Pan faisait référence au dieu grec de la Nature. Il annonça son nouveau personnage dans sa pièce Peter Pan or The Boy Who Wouldn't Grow Up -la première ayant eu lieu à Londres le 27 décembre de l'année 1904- qui fut adapté en roman publié en 1911 et renommée Peter and Wendy.
Et ici démarre vraiment l'histoire qui nous intéresse.
Wendy Darling fut inspirée par la fille d'un autre proche de James Barrie, Alfred Darling. Il eut également un autre fils : George Darling.
Dès lors qu'ils firent connaissance, Alfred prit James sous son aile, ce dernier étant frêle, petit, trop menu pour un homme aussi ambitieux et qui s'attirait les ennuis trop vite au goût de son ami. Ils furent d'ailleurs si liés que le père Darling devint l'éditeur de Barrie -étant déjà tous deux journalistes pour le même "canard"-. Les oeuvres de l'écossais eurent un tel succès qu'ils ne tardèrent pas à atteindre les plus hautes sphères bourgeoises. Les deux familles restèrent toujours soudées et plus encore lorsque Jimmy -alias James Barrie- dû prendre sous tutelle les enfants Davies après la mort tragique de leurs parents.

~~~

Wendy Darling finit par quitter la jolie ville de Londres des années plus tard en compagnie de son mari Seamus Muldoon, une jeune médecin irlandais rencontré dans la période d'entre deux guerres. Il délaissa d'ailleurs sa profession pour s'occuper de la ferme qu'il construisit avec sa femme à Warwick. Ils eurent trois enfants dont Harry Darling qui adopta le nom de sa mère afin de le faire fièrement perdurer. Il exauça le souhait de celle-ci en gardant la grange mais ouvrit un pub-restaurant avec Mary Davies -une descendante des Llewelyn-Davies- qu'il épousa un peu plus tôt. Ils fondèrent une famille nombreuse, aimante et unie bien qu'elle évolua dans un milieu très modeste.

Cette fratrie d'ailleurs se divisa à un fort effectif de cinq enfants.
Tout d'abord vint Thomas Darling -dit Tom- en 1977. Un garçon très calme et réservé jusqu'à la naissance de son cadet, Tom fut le seul à savoir cadrer et tempérer chaque petit monstre de la famille. Il était la figure d'autorité au moindre conflit interne, c'était lui l'intervenant. Le porte-parole. Élève très intelligent et particulièrement studieux, il abandonna ses études de médecine à Oxford pour reprendre le pub de ses parents à leur mort.
Le second fils, Allan Darling -surnommé Al le Second par la petite dernière- naquit en janvier 1980. C'était un enfant terriblement indiscipliné. Il chercha très tôt les ennuis peu importe où il allait, à l'école, dans les bars, en pleine rue. Tout lui convenait puisque la plus petite réflexion valait chez lui un emportement digne de ce nom ! M. et Mme Darling, au comble du désespoir, finirent par l'envoyer à l'armée pour l'apaiser radicalement. Ce qui ne manqua pas de réussir. Il revint dans sa ville natale pour assister son frère au pub, mais surtout pour veiller sur la ferme et garder un deuxième oeil sur sa petite soeur.
Arriva le troisième garçon de la troupe en 1984, encore un gaillard intenable d'ailleurs. James Darling, Jimmy, baptisé ainsi en l'honneur de James Barrie. Hyperactif depuis toujours bien que plutôt brillant. Il préféra le travail manuel aux longues études et se fit former pour devenir menuisier. Il alla finalement vivre en Écosse mais resta très proche de ses frères et de sa soeur, les visitant aussi souvent que possible.
Jeffrey Darling -Jeff ou Jeffy- fut le dernier homme de la troupe, débarqué en 1985. Il avait un tempérament très proche de celui de James, très turbulent et nerveux. Son passe-temps favori, entre autres, était de se chamailler avec toute la fratrie. Il finit cependant par trouver un bon moyen de canaliser son surplus d'énergie : la musique. Jeff monta un groupe de pop folk qui fit le tour de l'Europe mais ne manqua jamais d'appeler sa cadette ou de la contacter par n'importe quel moyen.

La nuit du 4 au 5 juillet 1987 entra dans leur vie l'enfant du miracle. La première fille de la famille. Un petit ange aux immenses yeux verts, au teint de porcelaine et aux cheveux blond or bouclés. Une vraie poupée comme on pouvait en rêver. Et qui mesurait parfaitement sa chance. Elle fut nommée Emily Artemisia Darling.
La fillette était la douceur incarnée, affectueuse comme personne et adorant les animaux dont elle s'occupait avec son père. Elle était très complice avec James et Jeffrey ainsi qu'Alfred mais voyait en Tom, avec qui elle avait dix ans d'écart, une deuxième figure paternelle. Il était l'unique personne de ce monde à savoir lui faire passer le goût de ses caprices et celui auprès duquel elle se réfugiait lorsque l'orage éclatait en faisant trembler le toit. La blondinette ne devait pas avoir plus de six ans la première fois. Elle avait accouru dans la chambre de Thomas, bouleversée, terrorisée et s'était glissée sous sa couette pour se pelotonner contre lui. Bien évidemment ce ne fut pas la dernière fois et il ne la repoussa jamais, trop heureux et attendri par son amour de petite soeur.
Emily, tendrement surnommée Mimi, savait ô combien ses frères étaient prêts à tout pour elle malgré leurs nombreuses disputes et elle en jouait parfois... Souvent. Ayant un don certain pour s'attirer les ennuis, talent hérité d'Al, elle revendiquait toujours ce fameux "Si mes frères t'attrapent crois-moi tu ne feras plus le frippon !". Et au vu de la carrure de chacun, les menaces suffisaient. Sinon elle sévissait avec un naturel plus que persuasif. En effet, Mimi s'était très vite découvert un "super-pouvoir" très utile : l'intensité de ses grands yeux de biche translucides. Il y avait ce petit quelque chose dans son regard, et que personne n'expliqua jamais, qui la fit passer maîtresse dans l'art de la manipulation involontaire... Enfin involontaire mais souvent consciente. Elle évolua plus tranquillement cependant grâce à Jeff qui partagea avec elle, et à son plus grand ravissement, son amour inconditionnel pour la musique. Il lui donna quelques notions de piano mais Emily se rabattit très vite sur la guitare classique et folk qu'elle maîtrisa allègrement en trois ans.
Elle suivit les traces de Tom en s'inscrivant à la Myton School, l'école d'état mixte de Warwick se révélant brillante dans les langues. Elle fit d'ailleurs du latin, entre autres, son meilleur ami à la fin de ses études.

Un drame vint cependant chambouler l'existence confortable de la jolie blonde, faisant éclater sa bulle de bonheur. Elle n'avait que seize ans lorsque Henry Darling mourut d'une crise cardiaque, trop épuisé par le travail au pub, lui qui avait déjà le palpitant très fatigué. Et comme un malheur n'arrivait jamais seul, le décès de sa mère le suivit. Étant le plus âgé, Thomas devint le tuteur légal d'Emily jusqu'à sa majorité. Il lui expliqua que Mary avait été emportée par le chagrin.

"Tu comprends ma Mimi, papa et maman s'aimaient si fort, si fort, qu'ils ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre. Mais je te promets que je te protègerai toujours même contre le monde entier, et je ne serai pas le seul", lui avait-il dit. Mais Emily était inquiète, elle lui avait demandé ce qu'il adviendrait lorsque lui aussi aurait une femme et des enfants. Il avait ri, elle s'en souviendrait toujours. Mais il était très vite redevenu sérieux et l'avait fixée avec ses beaux yeux émeraude si semblables aux siens : "Petite Emily, de toutes les filles du pays tu es la plus belle, la plus douce et la plus tendre. La plus espiègle aussi. Mais... Un jour viendra où tu trouveras un homme qui t'aimera plus fort que tous tes frères réunis et je peux te dire que ça... Ça veut dire beaucoup. Et à la fois, qui ne pourrait pas tomber sous ton charme ? Plus tu grandis et plus la nature te gâte. Tu ne te rends pas encore compte de ce dont tu es capable. Tu mobiliserais des foules par un simple regard. Quoi qu'il arrive plus tard tu feras de grandes choses. Mais n'oublie jamais qui tu es ni d'où tu viens. Reste une belle personne car tu es déjà si gentille Emily. Si humaine et généreuse. Quel que soit ton petit caractère de petite fille boudeuse, moi je sais que tu donnerais le monde pour ceux que tu aimes. Ne perds jamais ça."

Sans doute aucun discours qu'elle avait entendu dans sa vie ne lui avait paru si émouvant. Et pour cause, Thomas avait veillé sur elle comme sur la prunelle de ses yeux, il l'appelait parfois "ma pupille" ce qui faisait toujours rire Alfred, lui aussi rentré au domicile familial. Tous trois avaient repris le pub de leurs parents. Emily à mi-temps puisqu'elle était entrée à l'Université la plus proche pour devenir professeur des écoles. Elle s'était découvert un amour pour l'enseignement et on lui avait immédiatement conseillé de s'occuper des enfants. Son tempérament ne leur plaisait que trop, et ceux de ses frères purent en témoigner par la suite.

La vie d'étudiante terminée, Emily sortit de la faculté avec son diplôme et le statut d'institutrice ainsi que l'aptitude au professorat en musicologie. Jeune enseignante, elle fut -comme tous les autres- mutée dans d'autres régions d'Angleterre voire même d'autres pays d'Europe. Ainsi elle travailla deux ans dans une petite école primaire du Liechtenstein à Vaduz. Puis deux autres en Italie où elle ne resta pas souvent au même endroit.

Trop nostalgique de sa patrie, la blondinette revint à son premier amour et décida de déposer ses valises à Londres, sur la terre de ses ancêtres. Elle obtint un excellent poste de professeur de musique dans une petite école du centre-ville et entama une petite vie tranquille et confortable.

Pour ce que était de sa personne, Emily ne changea jamais vraiment même une fois adulte. Elle garda une âme d'enfant rêveuse et peut-être un peu trop naïve et romantique ce qui n'arrangeait pas son petit coeur d'artichaud qui la faisait tomber sous le charme du moindre mot doux. Elle riait de tout et de rien, susceptible comme personne et atrocement émotive mais si bonne qu'on voulait bien lui pardonner tous ses défauts. Sans parler de ses grands yeux verts si expressifs et hypnotiques qui faisaient qu'encore à son âge on lui donnerait le Bon Dieu sans confession. Même la pire personne de ce monde ne pouvait résister à ses iris scintillants. Elle avait ce don de voir le meilleur chez les autres et même plus que cela... Elle les rendait meilleurs. Mimi n'avait plus vraiment conscience de cette capacité-là mais elle persistait pourtant. Elle possédait un charme qu'elle ignorait plus encore. Sans parler de sa silhouette féminine qu'elle était la seule à penser modeste.

Mes Relations...


Mon Sir, Aaron Mills

A VOIR


Logan Grimhood

A VOIR


Eléonore Frey

A VOIR


Callan Marshall Salvatore

A VOIR


Quelques mots...

Ce personnage cherche encore des liens, venez nombreux!



©never-utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Emily Artemisia Darling - Lancéa Sanctum - Esclave - Daeva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I love the way you lie - Aiden & Emily
» [Clos ] Rénovation Darling!
» Coiffure Emily Pretty Little Liars
» (F) EMILY KINNEY « Le meilleur moyen de réaliser l'impossible est de croire que c'est possible »
» ◊ Facebook de Emily Shepard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Reborn :: Administration :: Personnages :: Pris :: La Lancea Sanctum :: Vampires-
Sauter vers: