London Reborn
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Morgane De Chanteloi - Calice d'Eléonore Frey - Invictus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan Grimhood

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 01/05/2016

Feuille de personnage
Volonté:
71/10000  (71/10000)
Expérience:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Morgane De Chanteloi - Calice d'Eléonore Frey - Invictus   Mer 4 Jan - 0:01




Morgane De Chanteloi “Je veux me sentir vivante”


Mon identité...



☼ Prénom et Nom : Morgane De Chanteloi
☼ Date et lieux de naissance : 13 octobre 1989 à Paris
☼ Espèce : Calice
☼ Clan : Ventrue
☼ Ligue : Invictus
☼ Rang hiérarchique/Poste : Organisatrice événementielle au Buckingham Palace
☼ Pouvoirs : ~
☼ Date et lieu d'étreinte : ~
☼ Age apparent : 27 ans
☼ Régnant : Eléonore Frey
☼ Avatar : Holland Roden








Mon histoire

Once upon a time...



Je vis le jour dans la noble lignée des Chanteloi sous le nom de Morgane, le vendredi treize octobre mille neuf cent quatre-vingt-neuf. Choyée, aimée et élevée par mes gouvernantes, pourrie-gâtée par mes parents qui avaient pour but de se racheter de leurs absences quasiment permanentes, j’ai grandi dans un immense manoir, uniquement peuplé de domestiques. Les occasions où des enfants comme moi étaient amenés dans ma demeure restaient rares, et ce n’était guère plus d’une fois tous les trois mois.
J’ai effectué mes classes de la maternelle jusqu’au collège à la maison, sans contact avec les jeunes de mon âge, jusqu’à la classe de Seconde où j’ai intégré le lycée Henri IV. Cela m’avait fortement perturbée, tout ce monde d’un seul coup, mais je m’étais vite intégrée à eux : c’étaient tous des enfants de riches, comme moi. Seulement, ils n’étaient pas tous nobles, je l’avais constaté sur le tas, cependant j’avais aussi vite compris que j’étais minoritaire, donc je le tus et gardai ainsi secret mon statut de noble.

J’étais vite devenue populaire, ayant un très large cercle « d’amis » qui m’entourait, mais ils étaient si… différents de moi. Je leur cachais ma solitude derrière un masque composé de sourires, de rires et de moqueries, pour ne pas paraître trop… marginale. Ils étaient cruels entre eux, prêts à tout pour parvenir à leurs fins, leurs desseins n’étant pas toujours très louables. Je faisais bonne figure, je jouais la comédie, et quelle comédie ! S’ils avaient cru à mon apparente amitié pour eux, il n’en était absolument rien. Une seule personne sortait du lot, une jeune fille de mon âge, qui était mise à l’écart, raillée parce que ses parents s’étaient saignés aux quatre veines pour lui offrir cette scolarité « de rêve ». J’avais éprouvé de réels sentiments d’amitié à son égard. C’était d’ailleurs la seule touche lumineuse à ma morne vie réglée comme du papier à musique. Seulement, je n’avais pas remarqué qu’une sorte de rivalité était née entre nous, à propos des notes que nous obtenions. Nous n’étions pas dans la même classe, mais elle me demandait sans cesse les notes que les professeurs m’avaient données, et petit à petit, son visage s’assombrissait, de jour en jour. Il fallait dire que j’étais douée, et j’étais major de ma promo sans vraiment fournir d’efforts. J’avais vu son changement de comportement, mais j’étais incapable de déterminer la cause d’un tel chamboulement. Une fois nos diplômes obtenus, nos chemins ne se sont plus jamais croisés.

Je poursuivis mes études dans la grande Université de la Sorbonne, réputée pour le niveau d’apprentissage des langues, et j’y appris à parler couramment l’anglais, de manière soutenue, et un peu l’espagnol, mais sans grande conviction. Au bout de trois années, j’obtins mon dernier diplôme haut la main et déménageai à Londres, afin de trouver du travail pour m’occuper. À quoi servait les études, sinon à être utile ?

Au bout d’un an à postuler, à travailler bénévolement dans des endroits plaisants, je dénichai l’emploi idéal : un poste d’organisatrice événementielle au prestigieux Buckingham Palace. Je donnais des ordres, j’imaginais les positionnements des tables, des tableaux, de l’argenterie, des plats, des bouquets de fleurs tandis que s’inventait grâce à moi des réceptions, des expositions, des bals, des galas. Toutes sortes d’événements de la haute bourgeoisie, un réel étalage de la richesse possédée. Du gâchis, en somme. Mais ces valeurs, MES valeurs, je les avais acquises auprès de mes gouvernantes, qui avaient pris la place de mes parents dans mon cœur. Et elles n’étaient pas dépensières. Cela dit, si mes géniteurs avaient voulu m’inculquer leur concept de la vie, peut-être auraient-ils mieux fait de me les apprendre par eux-mêmes, en étant simplement présents pour moi ?
Enfin, cela faisait maintenant quatre ans que je travaillais au Palais, quand vint le jour où l’on me donna à organiser un vernissage de la très célèbre mais pourtant inconnue Katherine. Tout le monde connaissait son nom et ses tableaux, mais jamais personne ne l’avait vue de ses propres yeux, ou du moins personne qui s’en vanta. Jusqu’à ce fameux jour, où j’ai pu la rencontrer. À mes dépens d’ailleurs. Ou bien était-ce une bienheureuse rencontre ? Mystère…

Comment me voit-on...?


Physique : C'est une jeune femme de 27 ans, mesurant 1m69, les cheveux blonds vénitiens lui arrivant au niveau du bas du dos, des grands yeux verts, une bouche pulpeuse et des formes plutôt généreuses sans pour autant qu'elles soient opulentes.
Mentale : C'est une jeune femme très intelligente, qui a une capacité d'adaptation à toute situation hors du commun. Elle affiche à l'extérieur une certaine joie de vivre qu'elle n'éprouve pas réellement.

Mes Relations...


Ma régnante, Eléonore Frey

A VOIR


Quelques mots...


Vive les chocapics.


©never-utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Morgane De Chanteloi - Calice d'Eléonore Frey - Invictus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morgane kelterbaum Gagne un QT!!!
» Chevalier du calice VS morts vivants
» Single de Clara Morgane
» Présentation de Morgane
» Le calice des potions : infinité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Reborn :: Administration :: Personnages :: Pris :: L'Invictus :: Calices & Goules-
Sauter vers: